Tu ne sais peut-être pas ce qu’est l’amour

Scroll

Qu’il soit immense ou insignifiant, avec un cœur se réchauffant dans une tempête d’émotions, la plupart d’entre nous pensent avoir vécu l’amour, mais très peu le vivent réellement.

Lorsqu’on observe l’évolution de notre vie, on s’aperçoit qu’elle a été bâtie sur des principes qui faussent le véritable amour.

À l’adolescence, la plupart de nos relations étaient conditionnelles par nature. Des relations dans lesquelles nous ne faisions des choses que pour en obtenir en retour. Des relations dans lesquelles, à défaut de répondre à nos besoins, notre meilleur ami devenait, un an plus tard, notre pire ennemi. Des relations inconstantes, peu profondes et très dramatiques.

Puis, nous grandissons avec cet état conditionnel qui façonne inconsciemment la plupart de nos actes. Nous choisissons de vivre avec cette personne parce qu’on se sent bien avec elle. Nous essayons de résoudre constamment ses problèmes ou de subvenir à ses besoins pour nous sentir importants à son égard. Nous l’utilisons constamment pour satisfaire nos besoins sexuels, financiers ou d’estime de soi. Pour ainsi dire que nous ne sommes pas en relation avec cette personne, mais plutôt avec le fait de nous sentir bien dans notre peau.

Ces relations basées sur des conditions développées consciemment ou inconsciemment finissent la plupart du temps par une déception. Et pour cause, les personnes qui y sont impliquées abandonnent difficilement la conviction que l’amour et l’acceptation dépendent de certains avantages qu’ils fournissent aux gens ou de certaines conditions qu’ils doivent remplir. Cela finit par créer un monde où le divorce n’est qu’un jeu d’enfant.

Découvrons l’étendue du sujet en parcourant, dans un premier temps, l’histoire de l’amour conditionnel et inconditionnel et, ensuite, les éléments qui vous permettront de passer à travers ce tourbillon qui domine le monde.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés. Veuillez vous abonner pour y accéder en cliquant sur le bouton suivant :

Abonnez-vous maintenant


Ce contenu est réservé aux abonnés. Veuillez vous abonner pour y accéder en cliquant sur le bouton suivant :

Abonnez-vous maintenant

2 Comments

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *