Comment se libérer du regard des autres ?

Scroll

Une grande partie de sa vie, Linda a vécu avec le dilemme de vouloir être à la fois unique, mais aussi comme tout le monde. Elle voulait être sa propre personne et exprimer son individualité, mais ne pouvait pas non plus supporter l’idée de ne pas être acceptée au point de susciter des commentaires de la part des autres. Ce tir à la corde s’est manifesté depuis son adolescence jusqu’à la trentaine.

Linda était constamment en accord avec l’opinion de tous et n’osait pas aller à l’encontre du sens général par peur d’être rejetée. Très souvent, elle a dit « oui » alors qu’elle voulait dire « non ». Plusieurs fois, elle a laissé les autres la piétiner.

Chaque fois qu’elle écoutait de la musique ou qu’elle regardait la télévision, elle l’éteignait au moment où quelqu’un d’autre entrait dans la pièce, craignant que ses goûts ne soient critiqués. Elle ne laissait personne s’approcher trop près d’elle. Elle vivait une double vie : elle s’était gardé un « moi acceptable » à montrer aux autres et avait enfoui son « vrai moi » à l’intérieur d’elle.

En fin de compte, ses problèmes sont devenus si graves qu’elle a développé un trouble d’anxiété sociale. Elle évitait d’aller au supermarché de peur que les gens jugent ce qui se trouvait dans son panier. Elle ne mangeait pas devant d’autres personnes, inquiète de ce qu’elles penseraient de son repas. Elle a fini par avoir peur de sortir de la maison, car elle avait l’impression que tous ceux qu’elle croiserait la jugeraient d’une manière ou d’une autre.

Arrivée à ce stade, Linda donnait la priorité aux jugements et aux sentiments de tout le monde et se foutait complètement des siens.

Outre Linda, plusieurs personnes vivent aujourd’hui avec le dilemme de vouloir être unique tout en vivant constamment dans la tête des autres. En tant qu’adulte, vous pourriez penser que ce phénomène ne vous affecte pas, mais en réalité, il est bien plus profond que vous ne le pensez. Chaque matin, vous choisissez soigneusement ce que vous porterez pour vous assurer de bien paraître aux yeux des autres. Vous décidez d’abandonner une idée ou un objectif, de peur d’aller à l’encontre des opinions de vos proches. Vous acceptez d’aller à une soirée ennuyeuse de peur que vos collègues pensent que vous n’êtes pas sociable.

L’une des peurs les plus importantes chez l’être humain est la peur d’être rejeté.

Comment se fait-il que cette peur soit si difficile à surmonter pour tant de gens ? 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

open

Installez Gulpes sur votre Smartphone et accédez à tous nos contenus ! Installer

Installez Gulpes sur votre Smartphone et accédez à tous nos contenus !

X