Comment savoir ce que vous voulez dans la vie ?

Scroll

Ma plus grande peur est de vivre une vie que je regrette.

Dans le monde d’aujourd’hui, il est facile de passer sa vie à poursuivre aveuglément un objectif que nous n’avons jamais vraiment voulu poursuivre. Beaucoup d’entre nous sont esclaves : esclaves de nos pulsions, esclaves des suppositions de ceux qui nous entourent, esclaves des publicités auxquelles nous sommes exposés. Esclaves au point où nous vivons tels des rats en train de chasser le prochain coup de dopamine.

La culture actuelle nous a trahis. Nos désirs ont été reprogrammés. Nous passons notre vie concentrés sur des objectifs malsains que les autres ou les pires parties de nous-mêmes avons définis. Nous transmettons ces mauvaises hypothèses sur la vie à nos enfants et à nos proches. Nous renforçons ces défauts ennuyeux et désespérés chez tous ceux que nous rencontrons. Finalement, nous nous retrouvons dans un empire dont les fondations sont des conneries.

Se demander ce que nous voulons peut nous aider à éviter tout cela. Cela peut nous aider à y voir clair dans un monde en train de sombrer. Cela peut nous aider à éviter de vouloir à tout pris les mauvaises choses. Cela peut aussi nous donner la capacité de désirer à nouveau et d’avoir confiance en nous et en nos objectifs.

Alors, que voulez-vous ?

Avant de pouvoir répondre à cette question, il est intéressant de comprendre pourquoi elle est importante.

Sénèque, un ancien philosophe de l’école stoïcienne, a fait l’observation ci-dessous à propos de gens de son époque qui n’ont pas pris la peine de découvrir ce qu’ils voulaient :

« Si vous demandez à l’un d’eux à la sortie d’une maison : « Où vas-tu? Qu’as-tu en tête? », il répondra : « Je ne sais vraiment pas, mais je verrai des gens. Je ferai quelque chose. » Ils errent sans but à la recherche d’un emploi, et ils ne font pas ce qu’ils voulaient, mais ce qu’ils rencontrent. Leur itinérance est inactive et inutile, comme des fourmis rampant sur les buissons, qui se frayent un chemin sans but jusqu’à la branche la plus haute, puis redescendent. Beaucoup de gens vivent une vie comme ces créatures, et vous ne pouvez pas injustement appeler cela de l’oisiveté occupée. »

Cela semble familier, non ? Pourtant, peu d’entre nous y prêtent réellement attention.

En période d’incertitude et de flexibilité, comme celle de Sénèque et la nôtre, quand tout semble être chaotique et que personne ne sait ce qui va se passer, savoir ce que vous voulez et pouvoir reprogrammer vos désirs est extrêmement important. Cependant, s’éloigner des paramètres par défaut inculqués par la génétique et la culture pour reprogrammer ce que vous voulez n’est pas chose facile. Mais, ce n’est pas impossible non plus.

Afin de pouvoir atteindre un état d’harmonie personnelle du wu-wei, le philosophe chinois Conficius a dû effectuer une telle reprogrammation. Edward Slingerland explique le processus de l’action wu-wei dans son livre « Trying Not To Try » en ces termes :

« Au début de la formation, un aspirant gentleman confucéen a besoin de mémoriser des étagères entières de textes archaïques, d’apprendre l’angle précis sous lequel s’incliner et d’apprendre la longueur des pas avec lesquels il doit entrer dans une pièce. Son tapis de sol doit toujours être parfaitement droit. Cependant, toute cette rigueur et cette retenue visent finalement à produire une forme de spontanéité cultivée, mais néanmoins authentique. En effet, le processus de formation n’est considéré comme achevé que lorsque l’individu a complètement dépassé le besoin de réflexion ou d’effort. »

En d’autres termes, grâce à des actions délibérées qui semblent, au début, fastidieuses, nous arrivons finalement à un point où nous voulons ce que nous voulons.

Alors, que devrions-nous faire pour savoir ce que nous voulons ?

-----------------------------

DÉSOLÉ DE VOUS INTERROMPRE ...,

Vous semblez être tombé sur un article réservé aux abonnés.

Comme vous auriez pu constater, nous écrivons des articles sexy pour vous enseigner, à travers des exemples concrets, quelques meilleurs conseils afin de vous aider à améliorer votre quotidien.

Soutenez le site web et accédez à tous ces contenus uniques qui n'attendent que vous. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le joli bouton juste en bas de ce texte.

Inscrivez-vous en moins de 30 secondes.

Inscrivez-vous Maintenant

Vous pouvez également télécharger notre application depuis le store de votre smartphone juste en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous.

Gulpes sur iOS Gulpes sur Android

(Déjà membre ? Connectez-vous ici)

 

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *