Comment se forment les leaders ?

Scroll

Ces dernières années, j’ai remarqué quelque chose d’étrange dans le marché et ce qui m’a le plus étonné est la façon dont les gens y réagissent. Il s’agit principalement de personnes qui, pour une raison ou une autre, utilisent l’argument du fait que les leaders lisent en moyenne x livres par semaine et que c’est ce qui leur a permis d’être ce qu’ils sont.

L’argument en lui-même pourrait s’avérer juste, mais ce que ces gens oublient de mentionner est beaucoup plus précieux que l’affirmation en elle-même. Oui, les leaders lisent peut-être beaucoup, voire énormément de livres, mais comment font-ils ? Là est la question.

Je me rappelle la première fois où j’ai entendu l’affirmation en question. Cela m’a bouleversé parce qu’à la base, je n’étais pas un lecteur assidu. Juste m’asseoir pour lire un livre de fiction consistait une bataille avec mon état émotionnel à plus forte raison que d’en lire un qui est non-fiction. Peut-être que vous avez senti ce vide d’être en face de quelque chose sans savoir pour quelle raison. Comme vous l’aurez deviné, j’ai à peine terminé un paragraphe de ce livre que je venais de me procurer la veille. Comme toujours, cette affirmation comme quoi « je ne suis pas fait pour lire » a commencé à prendre place, m’éloignant de plus en plus de ce livre qui aurait pu améliorer (ou pas) ma vie de l’époque.

Quelques années plus tard, j’ai rencontré une personne qui a réussi dans le domaine qu’elle voulait. Cette personne m’affirmait que l’ingrédient de son succès était de lire un livre par jour.

« Un livre ? Non, c’est une blague ! Moi je n’arrive même pas à terminer deux paragraphes. »

C’est après cette rencontre que ma curiosité pour découvrir ce qui se cachait derrière cette performance a pris de l’ampleur. J’ai alors décidé de lire au moins deux pages d’un livre dans la journée. Toutefois, après un certain temps, je n’y arrivais toujours pas. Il y avait toujours cette petite excuse à la con qui venait prendre le dessus.

J’ai alors décidé de changer de stratégie. C’est à ce moment-là que j’ai découvert les quatre points suivants quant à la manière d’apprendre comme un leader.

1- Quand ils apprennent, ils savent pour quelle raison

Au début, je n’avais aucun objectif réel en lisant un livre ou en suivant une formation. Ma seule envie était de savoir ce que l’auteur a énoncé, espérant découvrir un secret magique. Cependant, à quoi bon savoir quelque chose si vous ignorez à quoi cela pourra vous servir après ?

Dans la vie, précisément dans le monde du business ou de l’accomplissement personnel, il faut une constante amélioration pour ne pas perdre l’équilibre, d’où le besoin de constamment acquérir de nouvelles connaissances et/ou de développer de nouvelles compétences afin de vous aider à améliorer ce que vous souhaitez améliorer.

J’ai alors déniché ma situation et je me suis retrouvé avec un objectif à atteindre en lisant ce dernier. Toutefois, encore une fois, je me suis retrouvé face à un livre que j’avais choisi avant même de spécifier l’objectif que je souhaitais atteindre. Grosse gaffe à éviter. Il faut donc choisir le livre uniquement après avoir déterminé ce que vous voulez améliorer dans votre vie. Ce choix se fait après une analyse complète du titre, du sommaire et du résumé du livre non pas forcément sur ce que les gens disent du livre, bien que cela pourrait vous aider souvent. Votre critère de sélection dépend de vous et de ce que vous cherchez. La sélection du livre peut provenir de vos goûts, tout comme de l’impression que vous avez sur la façon de faire de l’auteur et de son histoire.

Quant à votre objectif, il pourrait être, par exemple, de savoir ce que l’auteur a fait quand il s’est retrouvé face à ce type de problème ou encore le processus qu’il a suivi pour lancer ce produit.

Un bon leader est toujours à la recherche d’éléments clés pour accroître ses performances sur les plans familial, personnel et financier.

2- Ils ne lisent pas tout le livre

Quand j’ai enfin commencé à lire le livre, j’ai lu une page, puis une autre et encore une autre. Me voilà rendu à la troisième page des 200. Je ne vous cacherai pas que ça démotive après trois jours de lecture. Bien que les propos de l’auteur me semblaient pertinents, j’étais impatient de découvrir ce que je cherchais. C’est là que j’ai découvert ce deuxième point.

Vous n’êtes pas obligé de lire tout le livre, ni dans l’ordre. Pourquoi ? Eh bien, généralement, plus de 40 % d’un livre représente une mise en contexte. L’auteur introduit le sujet avec tous les éléments nécessaires pour vous éviter d’aller chercher dans d’autres livres.

C’est ainsi, qu’en lisant leur livre, les leaders ayant un objectif en tête, la plupart du temps, défilent les pages jusqu’au chapitre qui les intéresse, le chapitre où ils pensent pouvoir dénicher les réponses à leurs questions. Une fois à ce chapitre, ils notent séquentiellement ce qu’ils apprennent en laissant des marqueurs dans le livre. Autrement dit, ils l’utilisent comme un bloc note. Cela permet notamment de se retrouver facilement quand on souhaite revoir les notions d’un livre, et ce, même plusieurs mois après l’avoir lu.

3- La plupart du temps, ils prennent des raccourcis

Le temps, comme vous le savez, est l’élément le plus essentiel dans notre vie.

L’astuce est la suivante : tant que vous pouvez prendre des raccourcis, prenez-en.

Au lieu de passer des temps fous à lire sur la façon de monter un produit, cherchez quelqu’un qui l’a déjà fait et demandez-lui comment il a fait. Ce n’est pas pour rien que le métier de coach a pris de l’ampleur ces dernières années. Si bien que beaucoup en font un business lucratif.

Vous n’avez toujours pas besoin de lire un livre pour savoir ce que vous voulez, vous avez juste besoin d’atteindre votre objectif. Que cela se fasse en lisant, en écoutant un livre ou alors à travers un mentorat, cela n’a pas vraiment d’importance.

De grands leaders payent des coachs qualifiés des milliers de dollars juste pour que ces derniers leur dénichent toutes les astuces possibles pour résoudre le type d’énigme en face d’eux. Ils délèguent alors cette tâche, souvent ennuyante, d’aller choisir, lire et noter tout ce qui pourra les intéresser.

L’élément le plus important est de savoir ce que vous voulez savoir en très peu de temps.

4- Quand ils apprennent, ils appliquent

J’ai récemment lu un article dans lequel il était mention d’un coach qui discutait avec son client. Après avoir mis en place un plan détaillé sur la façon d’atteindre son objectif, le coach lui demanda, « Implémenterais-tu ce que je viens de t’enseigner ? ». À sa grande surprise, le client répond « Je ne crois pas, non ». « Mais, je viens de te détailler tout ce dont tu as besoin pour atteindre ton objectif, pour quelle raison alors ? », répéta le coach. « Eh bien, parce que ce plan me demandera de changer des choses dans mon quotidien et je n’ai pas envie de cela », dit le client. D’ailleurs, il a raison. En effet, cela pourrait souvent vous demander de changer ce que vous faites quotidiennement.

Quand vous souhaitez résoudre l’énigme, il faut changer les dés vers ce que vous souhaitez. Peut-être juste pour un moment, mais faites-le pour voir ce que ça donne. Ceux qui réussissent dans un domaine de leur vie ne sont pas plus intelligents que vous. La seule différence est qu’ils implémentent au moins 90 % de ce qu’ils apprennent. « Quand vous voulez un bon résultat, apprenez des meilleurs et appliquez. » Appliquer ne veux en aucun cas dire « répéter la même chose », mais plutôt, comprendre le principe et l’implémenter selon ses propres variables.

Aujourd’hui, je rencontre souvent des personnes qui participent à un séminaire de développement personnel. Ils en sortent boostés jusqu’au cou avec une conviction réelle de faire avancer les choses dans leur vie, mais se retrouvent, trois jours plus tard, en train de procrastiner comme si de rien n’était. Voyez-vous où je veux en venir ? Vous pouvez apprendre tout ce que vous voulez, prendre le meilleur coach au monde, mais si vous n’avez pas cette capacité d’appliquer, vous ne faites que perdre votre temps.

C’est en pratiquant que se forme un leader.

Pour finir, il y a cette question à laquelle je souhaite répondre.

Pourquoi les leaders apprennent-ils constamment ?

Parce qu’ils savent qu’il y a quelque chose, quelque part, qu’ils ignorent et qui pourrait être meilleur pour eux dans leur entreprise ou dans leur vie familiale. Eh oui, un leader est aussi ce père ou cette mère de famille qui gère son foyer.

C’est tout pour le moment.

5 Comments

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *