Comment contrôler vos pensées ?

Scroll

Dans Psychotherapy and Existentialism, « L’être humain n’est pas exempt de conditions. Mais il est libre de prendre position à leur égard. Les conditions ne le conditionnent pas complètement. Dans certaines limites, il lui appartient de succomber ou non aux conditions. Il peut tout aussi bien s’élever au-dessus d’elles et, ce faisant, s’ouvrir et entrer dans la dimension humaine… En définitive, l’être humain n’est pas soumis aux conditions qui le confrontent; ces conditions sont plutôt soumises à sa décision. Sciemment ou non, il décide s’il fera face ou cédera, s’il se laissera déterminer par les conditions ou pas. » Il se retrouve ainsi coincé dans des faits qu’il a lui-même décidé. Pas étonnant de voir comment l’être humain est envahi par la peur, l’inquiétude et la crainte du jour au lendemain.

Cette peur n’est le résultat que d’une déconnexion avec vous-même. Si vous n’êtes pas en paix intérieurement, tout ce qui vous entoure peut devenir source de stress.

Cette paix intérieure est intimement liée à ce que vous pensez de vous. Si vous pensez que vous êtes stupide, étonnamment, vous deviendrez stupide. Si vous pensez que vous ne pouvez pas y arriver, étonnamment, vous n’y arriverez pas. Si vous pensez que vous détestez votre ex-petit ami, encore étonnamment, vous vous retrouverez à penser à lui toute la journée.

Que se cache-t-il réellement derrière ces faits ? Que pouvons-nous faire pour en prendre possession ?

Ce contenu est réservé aux abonnés. Veuillez vous abonner pour y accéder en cliquant sur le bouton suivant :

Abonnez-vous maintenant

Submit a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *